L'objectif de ces temps de sensibilisations en amont des représentations est de prendre contact avec les différents publics en partageant un temps en « mouvement » avec eux, tout en les immergeant dans les thématiques que nous développons au plateau et en les amenant à nous raconter leur(s) histoire(s), à se souvenir de leur(s) histoire(s) ou même à réécrire leur(s) histoire(s).

Ateliers théâtre-dansé et manipulation de matières auprès de différents publics.

Exemples : Maison des Séniors, Personnes Agées, public scolaire, atelier parents-enfants, élèves de théâtre amateurs ou en pré-professionnalisation (conservatoire de théâtre par exemple). Possibilité également de proposer un atelier inter-générationnel.


Plusieurs étapes seront proposées aux participants, en sachant que celles-ci évolueront selon les envies et capacités de chacun, ces temps d'ateliers vont s'écrire avec eux. Ces temps de mouvement seront évidemment adaptés à l'âge des participants, et nous agrémenterons cela à des temps d'échanges, temps de paroles. L'objectif étant vraiment d'évoquer le ressentie de chacun, de faire ressortir des choses.

La thématique du spectacle, le repas de famille, est quelque chose d'universel.
Mais chacun aura tellement de choses, d'histoires, d’anecdotes différentes à raconter.


– ateliers ponctuels d'une durée de 2h,
– workshop d'une journée ou sur un week-end,
– projets plus long avec plusieurs séances d'ateliers, possibilité de restitution.

Différentes étapes abordées lors de ces ateliers :
* Des temps de découverte du corps pour les plus jeunes ou de re-découverte du corps pour les plus âgés. Se retrouver et se présenter aux autres.

* Des temps de légèreté dans l'espace, une prise de conscience de l'espace qui pourra aller jusqu'à la manipulation de petites matières et conduira petit à petit à la construction de liens entre les participants.

* « Le corps marionnette », une danse en duo... comment prendre conscience de l'autre, se manipuler l'un l'autre, se porter vers des mouvements les uns avec les autres. Comment les corps/humains se portent-ils au fl des années ? Explorer cette question de transfert des générations. Enfants nous sommes portés par nos parents, puis en vieillissant les choses s'inverses.

* Qui n'a jamais vécu un repas de famille ? Le temps du repas, qu'est-ce que cela raconte pour vous ? Ces temps de paroles et d'écoute amèneront à l'écriture de petites phrases en mouvement racontant le vécu de chacun.

Actions de sensibilisations autour du spectacle Festin 
Spectacle mêlant théâtre-dansé et marionnette, sans paroles – dès 6 ans.
 

« Ce qui me touche, me fascine et m’obsède, ce sont les rapports humains, la façon dont on se construit un chemin avec les autres, et surtout grâce aux autres. Comment se construire avec toutes ces personnes qui gravitent autour de nous ? Comment nous arrivons à vivre ensemble et comment, à l’inverse, des tensions se font ressentir ? J’aime observer les humains, les regarder marcher, courir, hurler. Sentir qu’ils sont là autour de nous et que l’on ne pourrait vivre sans eux. Observer ces vies, ces morceaux de vies. Elles sont belles, immenses, tordues. L’errance est un voyage intérieur et solitaire, un besoin de s’éloigner des autres humains,

et donc un questionnement sur notre rapport à eux. » Mélody Blocquel

Photos (dans l'ordre) Thomas Simphal et Collectif errances. 

415, rue Léon Gambetta 59000 Lille - Siret 830 837 332 00014 Ape 9001Z

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram