Corps-Forêt(s) (création 2022-2023)

Installation sonore et performance dansée en forêts. Rencontres de territoires.

Les arbres sont dotés d’intelligence, de mémoire, de générosité, de sensibilité, de réseaux fantastiques de communication, d’entraide et de coopération qui devraient questionner nos valeurs à nous, êtres humains. Invisible à l’oeil nu, par extrême lenteur, les végétaux dansent pour s’équilibrer et équilibrer la vie autour d’eux.

 

Corps-Forêt(s) vous invite à une expérience sensible de re-connexion au vivant. Pendant un an, l’équipe a parcouru différentes forêts de France et du Québec pour en saisir leurs vibrations. Saisir également les vibrations des habitant·e·s qui, par leurs relations, leur solidarité, leurs échanges, font forêt. Ce sont ces voix, les différents points de vues et initiatives qui parsèment la bande de l’installation sonore. 

 

Nous relier à la générosité et à la sensibilité profonde du végétal, sentir les vibrations et les énergies des arbres dans nos corps sensibles, parfois sous la terre, parfois dans les hauteurs vertigineuses de la forêt, et en faire une composition de liens, d’êtres vivants, de magie…

 

En attendant, des extraits de la pièce sonore sont à découvrir par ici >>>

De et avec Madeline Wood, Mélody Blocquel, Paul-Emmanuel Chevalley et Quentin Conrate. Conception, scénographie et costumes Mélody Blocquel

Captation et création pièce sonore Quentin Conrate

Regard extérieur Sarah Baraka

Avec le soutien de l'Institut Français, la Ville de Lille, le Département du Pas-de-Calais, l'Espace Art Nature/Le Vieux Couvent (Québec), l'Office Franco-Québecois pour la Jeunesse, le Consulat Français au Québec, l'Association Nuits des Forêts, le Centre Biologique de Paimpont/Université de Rennes (35).

Et également Les Pinatas (59), Le Lieu à Gambais (78), l'Arboretum de la Forêt de Mormal/Office de Tourisme de Mormal (59),  Bascule Argoat à Plouray (56), La Caserne Bascule à Joigny (89) et la DRAC Hauts de France dans le cadre des Plaines d'été.

Photos Collectif errances, Bénédicte Guillon-Verne et Pierre-Antoine Naline

ensembleCF.jpeg
paulCF.jpeg
DSC07984.JPG
_MG_1432reduit.jpg