MAD1_WEB_HD_300dpi - rognesite.jpg
test1 - copie 3.jpg

Les arbres sont dotés de mémoire, de générosité, de sensibilité, de réseaux fantastiques de communication, d’entraide et de coopération qui devraient questionner nos valeurs à nous, êtres humains. Invisible à l’oeil nu, par extrême lenteur, les végétaux dansent pour s’équilibrer et équilibrer la vie autour d’eux.

 

Corps-Forêt(s) vous invite à une expérience sensible de re-connexion au vivant. Pendant un an, l’équipe a parcouru différentes forêts de France et du Québec pour en saisir leurs vibrations. Saisir également les vibrations des habitant·e·s qui, par leurs relations, leur solidarité, leurs échanges, font forêt. Ce sont ces voix, les différents points de vues et initiatives qui parsèment la bande de l’installation sonore. 

 

Nous relier à la générosité et à la sensibilité profonde du végétal, sentir les vibrations et les énergies des arbres dans nos corps sensibles, parfois sous la terre, parfois dans les hauteurs vertigineuses de la forêt, et en faire une composition de liens, d’êtres vivants, de magie...

MELODY1_WEB_HD_300dpi - rognesite.jpg

INFOS

Forme autonome et tout public pour forêts et grands espaces arborés

durée d’ouverture 3h

 

Cette proposition immersive est composée d’une installation sonore (écoute au casque sous une tente) et d’une performance dansée, non loin l’une de l’autre. Nous parlons ici de danse in-situ, danse de l'instant présent : les mouvements des artistes réagissent aux énergies de la forêt. Une ode à l'intime, à la respiration, à la lenteur donnant une autre place au public qui, pour vivre cette expérience avec bienveillance, sera libre de se déplacer entre les deux, de fermer les yeux, de bouger, de s’assoir, de rester 3 min, 30 min, 3h...

 

Ateliers et rencontres de territoire possibles.

Nous contacter pour plus d’infos.

Conception et coordination artistique Mélody Blocquel

De et avec Madeline Wood, Paul-Emmanuel Chevalley, Quentin Conrate et Mélody Blocquel

Captation et réalisation pièce sonore Quentin Conrate

Regard extérieur Sarah Baraka

Dessins Madeline Wood

 

Avec le soutien de l'Institut Français, la Ville de Lille, la Région Hauts-de-France, le Département du Pas-de-Calais, l'Office Franco-Québecois pour la Jeunesse, l'Association Nuits des Forêts, le Centre Biologique de Paimpont/Université de Rennes (35) et la DRAC Hauts de France dans le cadre des Plaines d'été 2021.

Accueil en résidence Le Lieu à Gambais (78), Bascule Argoat à Plouray (56), La Caserne Bascule à Joigny (89), l'Espace Art Nature/Le Vieux Couvent de Neuville (Québec) et le Centre Biologique de Paimpont/Université de Rennes (35).

Quelques extraits de la pièce sonore par ici :

PAUL1_WEB_HD_300dpi - copie.jpg